Saint-Soupplets - Villa des Sapins : P.C. du général Maunoury

Du 8 au 11 septembre 1914, à Saint-Soupplets "La Villa des Sapins" est le Poste de Commandement avancé du Général Maunoury, commandant la 6 e Armée française.

La villa des sapins
La villa des sapins
La villa des sapins

Description

Le Mardi 8 septembre 1914, 14h00 à Saint-Soupplets, le général Gallieni, accompagné de son officier d’ordonnance, le capitaine Pierre-Barthélémy Gheusi arrivent au nouveau Poste de Commandement de Maunoury.
Le P.C. du général Maunoury a été installé, tôt ce matin, dans la maison “La villa des Sapins” du docteur Bégué, médecin et maire du village, mobilisé au moment des évènements.
Le balcon de la villa vient d’être orné le matin, des deux drapeaux pris à l’ennemi.
Celui du 2 e bataillon du 72 e R.I. de réserve découvert abandonné, le 6 septembre, dans une chambre du château de Brégy.
Le second drapeau est celui du 1er bataillon du 36 e R.I., au cours de l’attaque, la veille au soir, près de la ferme de Nogeon.
Les deux drapeaux allemands seront bientôt exposés, en guise de trophée, au musée des Invalides, à Paris.
Le 10 septembre 1914, Gallieni rencontre de nouveau le général Maunoury à son P.C. à “La Villa des Sapins ”. Maunoury lui donne alors les derniers renseignements sur la retraite allemande.
Puis en fin d’après-midi, Gallieni repart en traversant Etrépilly et Varreddes.
Le 11 septembre 1914, l’armée Maunoury poursuivant les troupes allemandes en retraite, le P.C. sera transféré au Château d’Antilly (Oise), près de Betz.
Située au n°79 de la rue du général Maunoury (c’est en juin 1921, en lui donnant le nom de la rue, que la commune a honoré son illustre résident), la villa est devenue la “ Résidence Les Sapins”.
En 2014, pour le centenaire, devant la grille d’entrée, une plaque commémorative a été inaugurée.
A Saint-Soupplets, dans la zone artisanale du 5 septembre 1914, stèle et plaque commémoratives.
Elles sont situées près de l’ancien emplacement du monument aux Morts de la commune. Le 2 octobre 1921, ce monument aux Morts est inauguré, en présence notamment du général Maunoury devenu aveugle au cours de la guerre et du député de Fontainebleau, ministre, Jacques-Louis Dumesnil, qui a combattu vaillamment dans le secteur, comme
sous-lieutenant au 246 e R.I. de Fontainebleau.

Sur le monument sont gravés les enfants de la commune, Morts pour France, ainsi que les 68 noms de soldats tués sur son territoire, en septembre 1914. En septembre 1981, le monument est déplacé dans la cour de la mairie.

Contact

79 rue du général Maunoury
77165

01 64 33 02 26

Envoyer un mail

A proximité